Rachat de Crédit FICP

Conseils, Astuces, Aide et Informations Importantes Concernant le Rachat de Crédit pour Inscrits au Fichier National des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers (FICP).

Mis en place depuis 1989 dans le cadre de la loi Neiertz, le FICP ou Fichier national des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers a pour principal objectif de protéger les divers établissements financiers contre tout éventuel risque de mise en faillite de leurs clients. Celui-ci permet également de défendre les particuliers contre les dangers de surendettement qui peuvent être rattachés à toute souscription de crédits en tout genre.

En position d’Interdit Bancaire ? Comment le Savoir ?

Si vous avez déjà rencontré quelques problèmes de remboursements de crédit : des retards ou des non-paiements, alors il se peut que vous soyez inscrit au FICP. En effet, tout individu n’ayant pu rembourser son crédit correctement ou ayant déposé un dossier de surendettement est fiché par la Banque de France. C’est cette institution bancaire qui gère le fichier et qui répertorie les incapacitants aux remboursements de crédits. Si le fait d’être inscrit dans le FICP n’entraîne pas forcément l’interdiction de prêt, celui-ci peut par contre être un motif irréfutable permettant à une institution financière de refuser l’ouverture d’un compte. Il est à noter qu’avant de déclarer un incident de paiement à la Banque de France, chaque institution financière doit nécessairement aviser son client que celui-ci ne dispose que de trente jours pour régulariser ses emprunts. Dans le cas contraire, si ce dernier ne parvient pas à s’acquitter de ses dettes, il sera donc inscrit au FICP. Si vous désirez savoir si vous êtes vraiment inscrits ou non, vous devez donc vous présenter à la Banque de France munie d’une pièce d’identité. Si vous êtes réellement fichés, le responsable vous décrira de vive voix les informations concernant les noms des institutions qui vous ont fichés, mais également votre dossier de crédits.

Un Incident de Paiement: Qu’est-ce que c’est ?

Si le crédit est remboursable mensuellement, il y a incident de paiement lorsque le retard de remboursement correspond au montant des deux dernières échéances. Dans le cas d’un crédit remboursable annuellement, l’incident de paiement est caractérisé quand le défaut de remboursement équivaut au montant d’une échéance. Les prêts à la consommation, les prêts immobiliers ainsi que tous les autres types de crédits aux particuliers peuvent donc être concernés par un incident de paiement.

En cas d’Erreur de Fichage, Que Doit-on Faire ?

En effet, il se peut que vous soyez fiché malencontreusement au FICP. Une erreur de la part de la Banque de France ou de la part de vos créanciers. Dans ce cas, vous devez rapidement faire une réclamation auprès de la Commission National de l’Informatique et des Libertés ou exercer tout simplement votre droit de rectification des données en vous adressant directement aux institutions de crédit qui vous ont fichés.

Fichage au FICP : la Durée ?

La durée du fichage au FICP dépend de nombreuses raisons notamment des conditions dans lesquelles vous avez été inscrits. Cela peut aller jusqu’à une dizaine années environ et le seul moyen le plus efficace de s’en sortir est de s’acquitter de ses dettes. Si vous êtes inscrits au FICP pour des raisons de retard de paiements, la durée du fichage est de cinq ans au maximum. Votre nom sera immédiatement rayé de la liste dès que vous aurez totalement remboursé vos emprunts. Par contre, si vous êtes fiché à cause d’un dossier de surendettement, la durée dépendra de votre état vis-à-vis du dossier. En effet, si un rééchelonnement des dettes a été négocié par la commission de surendettement dans le cas d’un remboursement sans effacement de dettes alors, vous serez fiché au FICP pendant la durée du programme, au maximum dix ans. Le fichage aura une durée de dix ans ferme si on vous a octroyé un effacement total ou partiel de vos dettes et huit ans dans le cas d’un jugement de faillite civile ou d’une procédure de rétablissement personnel (PRP).

Comment Sortir du FICP ?

Si vous êtes inscrit au FICP tout en étant propriétaire d’un bien immobilier, il est plus intéressant pour vous d’effectuer un rachat de credit conso sur 144 mois. En effet, vous disposez d’une assurance de remboursement réelle ce qui participe à une radiation rapide de la base de données de la Banque de France. Par contre si vous êtes locataire, la chance est minime pour que les institutions financières misent sur la restructuration de vos créances. Sauf peut-être si vous aviez les moyens nécessaires, une sécurité d’emploi avéré et surtout plusieurs effets personnels pouvant servir de garantie tels une auto, des meubles et tant d’autres. Le rachat de crédit n’est pas donc une solution pour un chômeur fiché.

En cas d’Inscription au FICP, Pourquoi Faire Appel à un Courtier ?

Si vous rencontrez des problèmes financiers à la suite d’un éventuel fichage au FICP, il est vivement recommandé de louer les services d’un courtier en crédit. En effet, ce dernier pourra négocier vos rachats de crédit auprès des institutions financières concernées même si vous avez encore plusieurs dettes à rembourser.

Le Rachat de Crédit: qu’est-ce que c’est ?

Le rachat de crédit regroupe l’ensemble des vos dettes établies en un seul à un taux unique et préférentiel dans le sens où la durée de remboursement est plus longue. Ce dernier sert donc à réduire le montant total de vos remboursements mensuels. Pour évaluer votre situation, il est conseillé d’effectuer des simulations en ligne.

Le Rachat de crédit: les Avantages ?

Le rachat de crédit présente beaucoup d’avantages pour sortir du FICP. En effet, si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et que vous le mettez en garantie: crédit hypothécaire, vous aurez donc la possibilité de renégocier un nouveau crédit. Dans ce cas, vous pourrez rembourser vos dettes sur une plus longue période à un taux négocié et le montant total de vos remboursements mensuels sera revu à la baisse. Ce qui vous permettra donc de sortir facilement du FICP.

Depuis la fin des années 80, le FICP ou Fichier National des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers a été instauré dans le cadre de la loi Neiertz. Ce système a été mis en place pour préserver les établissements financiers ainsi que les particuliers des risques concernant le non-remboursement et le surendettement des emprunteurs. Chacun trouve son compte avec ce procédé qu’est le FICP.